top of page
Ancre Psy

La psychologie

Une discipline scientifique ?

Soyons francs dès le début, beaucoup de choses vont manquer à ce petit résumé de l’histoire de la psychologie, elle est fortement orientée par les facultés dans lesquelles nous avons étudié la psychologie et son histoire, quelques points seront trop approfondis pour certains et pas assez pour d’autres.

Si vous voulez quelque chose de plus approfondi, je ne peux que vous conseiller les ouvrages que l'on trouve dans le commerce (mais surtout pas "la psychologie pour les nuls" par pitié) ou les pages Wikipédia des différentes disciplines qui sont (il faut le reconnaître) assez bien faites.

 

eeae31fee8e6e2de55657fbea971daba.png

Parce que la Psychologie est une science relativement jeune par rapport à la Physique ou la Biologie, elle est souvent considérée comme une science "molle", qui recouvre des théories qui se contredisent ou évoluent trop pour être considérées comme fiables.

Mais la Science elle-même est un ensemble de tâtonnements théoriques et expérimentaux ! Les sciences dites “dures” ont mis plusieurs siècles avant d’en être au théories que nous connaissons à l’heure actuelle sur la Gravité, le mouvement du Système Solaire, l'Evolution, etc.

 

Alors accordons à la psychologie ce qui lui revient : Le fait d’être une Science de l’Humain, l'humain qui pour rappel, est un modèle complexe encore difficile à appréhender tant les facteurs qui entrent en jeu sont nombreux.

equation.gif

La ou les psychologie.s ?

 

La Psychologie ( du grec psukhē : le souffle, l'esprit, l'âme et logia) est l’étude de l’humain. Elle s’intéresse aux phénomènes psychiques, mentaux, comportementaux qui font de l’humain ce qu'il est.

 

Bon jusque là je crois que je ne vous apprends rien n’est-ce pas ?

 

Mais si je vous disais qu’il n’existe pas qu’une seule façon d’étudier l’être humain ?

En effet, la psychologie recoupe plusieurs disciplines qui peuvent se compléter mais parfois se contredire

Les principales sont :

 

La Psychologie Clinique-Psychopathologie

La Psychologie Cognitive

La Psychologie Comparée

La Psychologie Différentielle

La Psychologie du Développement

La Psychologie Interculturelle

La Psychologie Sociale

La Psychanalyse (Oui oui c’est juste une discipline, pas toute la psycho)

tknotes.gif

Et chacune de ces disciplines contient des sous disciplines.

taknotes.gif

Dans la psychologie du Développement, par exemple, on peut retrouver : 

Psychologie de l’enfance

Psychologie de l’adolescence

Psychologie de la parentalité

Psychologie du vieillissement

Psychologie Gérontologie

Psychologie de l’apprentissage

Etc.

Bon, et maintenant, si on parlait histoire ?

backintime.gif

Bref historique de la Psychologie

Au commencement il y avait… La philo

Un peu comme la plupart des sciences à vrai dire... L’étude du comportement humain et de la pensée commence par la philosophie avec des questionnements et débats sur l’importance de l’innée ou de l’acquis, de l’importance de la biologie et de l'environnement sur le développement, de l’existence ou non d’une âme immatérielle en dehors du corps etc.

(D’ailleurs c’est de là que la psychologie tient son nom : “psyché” ça veut dire âme.)

philo.gif

Et finalement ces débats, et les théories qui peuvent pencher d’un côté ou d’un autre au cours de l’histoire font partie des fondements de certains courants de pensées à l’origine des différents champs de la psychologie.

L’émergence de la psychologie comme discipline

Fin 19ème

A partir du 19ème siècle et du développement des sciences biologiques et technologiques, deux courants fondamentaux de la psychologie vont naître :

La psychologie scientifique

La psychologie scientifique se développe avec la création du premier laboratoire expérimental par Wilhelm Wundt à Leipzig.

 

Les expériences réalisées dans ce laboratoire peuvent être assimilées aux prémisses des expériences sur les perceptions et les sens qui sont associés à la psychologie cognitive.

wundt.jpg
freud.jpg

La psychanalyse

Sigmund Freud était un neurologue Autrichien, il est le père de la psychanalyse qui est une méthode de soin basée sur ses théories sur l’homme, l’inconscient et la structure du psychisme.

Il est à l'origine des instances du Moi, du Ca et du Surmoi. Ainsi que de la célèbre Théorie de l'Oedipe (Le désir de tuer le père et séduire la mère pour résumer).

En France, la psychanalyse a pris une part importante dans le débat et l'enseignement de la psychologie. 

A noter : C'est à la psychanalyse que l'on doit le cliché du psychologue qui vous fait vous allonger sur un fauteuil et vous laisse parler.

Début 20ème

Au début du 20ème siècle la psychologie va commencer à se faire une place et à revendiquer le statut de science en souhaitant utiliser des méthodes fiables. 

donottouchbox.gif

Le Behaviorisme (ou comportementalisme)

 

Le behaviorisme naît de cette volonté d’expérimenter en ne jugeant que le comportement observable, et de ne pas faire de conjecture (idée non vérifiée) sur ce qui “se passe dans la tête”. 

C’est la métaphore de la boîte noire. 

inthebox.gif

D’après le fondateur du Behaviorisme, John Watson, les processus mentaux ne devraient pas intéresser la psychologie en tant que science car elle ne devrait être qu’une science des comportements observables, quantifiables, mesurables.

(Voir la page Psychologie Sociale pour plus de détails)

Le Gestaltisme (ou théorie de la forme)

 

Dans la même période se développe en Allemagne le courant du Gestaltisme, (ou la Théorie de la forme) dont le principe fondamental est “Le tout, est plus que la somme des parties”.

Gestalt-Résumé.png

Une maison, c’est plus qu’un amas de briques, d’une charpente, de fenêtres, de portes. 

Une société c’est plus que toi + moi + eux + tout ceux qui le veulent.

Ce sont les relations et la structure de ces relations qui sont l’objet d’intérêt pour les sciences humaines et sociales.

velo.jpg

La psychologie humaniste

La psychologie humaniste est une approche de l'être humain centrée sur les aspects qui lui permettent de s'épanouir plutôt que sur ces maladies ou traumas.

Les principaux fondateurs sont Abraham Maslow (La pyramide de Maslow) et Carl Rogers (Approche Non directive, centrée sur la personne).

Pyramide-Maslow-550px (2).jpg

Cette approche part du postulat que l'être humain est fondamentalement bon et peut se développer positivement et consciemment, c'est à dire, sans aller chercher dans l'inconscient et les explications du passé.

Elle est centrée sur la relation thérapeutique bienveillante entre le psychologue et le client*  basée sur l'authenticité et le respect mutuel.

*Dans cette approche, les individus qui consultent le psychologue ne sont pas des patients en souffrance mais plutôt des clients en quête de mieux être.

L'apport des nouvelles technologies

Moitié 20ème siècle

Le cognitivisme

Le développement de l’informatique et des techniques d’imageries cérébrales ont permis l'émergence du courant cognitiviste.

wehvtechno.gif

A contre courant du behaviorisme et de sa volonté de ne pas s’intéresser à la boîte noire, la psychologie cognitive s’intéresse aux processus mentaux, aux émotions et aux processus de traitement de l’information en développant des méthodes qui permettent de les mesurer à partir d’expérimentations.

(Voir Psychologie Cognitive pour plus de détails)

La neuropsychologie 

La neuropsychologie est à la croisée entre les neurosciences, qui étudient les structures physiques et mécanismes biologiques à l'œuvre dans le fonctionnement cérébral, et la psychologie, qui tente de comprendre le fonctionnement mental et comportemental de l'humain. Cette discipline s'appuie notamment sur l'étude des lésions cérébrales et leurs conséquences sur le fonctionnement psychologique. 

Et l'enfant dans tout ça ?

A parti des années 70, la psychologie de l'enfant se développe. En effet, ce n'est qu'au 20ème siècle, que l'on commence à s'intéresser à la psychologie de l’enfant. Avant cela, l'enfant était très peu considéré. 

La psychologie de l'enfant se penche sur l’étude des processus de pensée, des émotions et des comportements en prenant en compte les antécédents, les influences, les conséquences et les transformations tout au long de la vie.

(Voir Psychologie du Développement pour en savoir plus)

Vous l’aurez compris, les différentes approches de la psychologie mentionnées au début sont donc issues de ces différents courants de pensée et de leurs évolutions.

C'est pas fini !

Il arrive que ces disciplines interagissent entre elles pour créer des champs de recherche à la croisée de plusieurs disciplines :

La Cognition Sociale (Cognitive et Sociale)

La Socialisation (Sociale et Développement)

L’Épistémologie génétique (Cognitive, Développement, Sociale)

Et parfois (Toujours pas fini), les recherches en psychologie vont même jusqu’à s’associer avec d’autres disciplines des sciences humaines : 

Anthropologie

Sociologie

Linguistique

Philosophie

Economie….

notes.gif

Ca fait beaucoup non ?

Oui, ça fait beaucoup...

Et vous vous doutez qu’un spécialiste en psychologie ne peut pas maîtriser toutes les théories et les spécificités liées à l’être humain. 

C’est pourquoi, lorsque l’on étudie la psychologie, on découpe en discipline les savoirs accumulés. Et chaque personne est libre de choisir laquelle aura droit à son intérêt principal au fur et à mesure des lectures des différentes théories abordées.

 

Pour illustrer ce découpage, on peut faire une analogie avec le collège. 

Teahcer dans une classe de maths

* A noter que cet exemple semble ne plus être valable au vu de la création du grand Oral du Bac 2021 et de son organisation lamentable...
(Oui ici on dénonce parfois)

En entrant au collège, les savoirs dispensés par les professeurs sont plus poussés qu’en primaire, c’est pourquoi les professeurs ont des spécialités et enseignent dans leur spécialité. 

(On ne demandera pas à un professeur de mathématiques de corriger des copies de français, ou un professeur d’anglais de faire apprendre l’espagnol aux élèves.)*

Ce qui n’empêche pas le fait que parfois, des disciplines proches puissent aborder les mêmes choses, voire interagir (Faire un cours sur l’histoire de l’Amérique avec le professeur d’Anglais, d'Espagnol et d’Histoire)

 

Et bien figurez vous qu’en Psychologie (Et en science en générale) c’est pareil. Chaque personne a sa spécialité ! Ce qui, certes n'empêche pas les interactions, mais il faut savoir accepter de ne pas être spécialisé en tout.

C’est pourquoi ce Collectif est plutôt une bonne idée si vous voulez mon avis totalement impartial…

tenor (1).gif

En effet, sur ce blog l’objectif est d’avoir un maximum de points de vue différents sur l’être humain, avec chaque spécialité abordée par des gens qui s’y connaissent vraiment. Et les thèmes que l’on ne peut pas aborder nous mêmes, on demande à d’autres personnes qualifiées d’y répondre.

 

Comme ça vous de votre côté, vous avez des informations triées et classées, et puis vous n’aurez qu’à vous faire votre propre avis sur les avantages et inconvénients de chaque article/méthode/théorie.

 

Car lorsque l’on souhaite s’informer, il est important de chercher plusieurs points de vue afin d’arriver à une idée la plus globale possible.

second opinion.gif
bottom of page