top of page
Ancre Psy interC

La psychologie Interculturelle

La Psychologie Interculturelle est un champ de la psychologie étudiant les relations entre la Culture et le psychisme humain.

Un peu d’histoire

La psychologie interculturelle est une discipline qui a germé au croisement de la psychologie, de la sociologie et de l'anthropologie.


Map azimutale.png

Apparue au début du XXème siècle, la psychologie interculturelle est donc "jeune" comparée à d'autres branches de la psychologie, et pourtant, la prise en compte de la culture existe depuis le début de la psychologie en général. En effet, c’est dès l’apparition des premiers laboratoires de psychologie expérimentale que l’étude des liens entre psychisme et culture voit le jour. A côté d’autres travaux, Wundt, fondateur de la psychologie expérimentale, travaille beaucoup sur des aspects culturels comme les croyances, le langage, les coutumes, etc… qui lui fait développer un tout nouveau programme de recherche : la Völkerpsychologie (ou Psychologie des peuples, parce qu’on n’est pas tous bilingue franco-allemand ici).

 

C’est ainsi l’un des premiers psychologues a abordé la dimension culturelle dans la compréhension des comportements.

frenchoui.gif

En France, la psychologie interculturelle démarre surtout autour de la réflexion du caractère national des peuples et la comparaison entre eux ; ce qui lance les premières études de comparaison interculturelle.

Le développement de la psychologie interculturelle telle qu'on la connait aujourd'hui est dû à l’émergence de différentes approches soutenant des conceptualisations distinctes de la discipline.

Les différentes approches

 

 

  • La Psychologie Culturelle fut le première approche à voir le jour. Elle critique l’approche universaliste de la psychologie humaine, en rejetant l'idée de traits culturels universels. Cette approche étudie donc les liens entre culture et psychisme qu’elle considère comme deux entités interdépendantes.

 

  • La Psychologie Transculturelle Comparative se développe en parallèle de la première approche citée. Ici, elle compare les multiples cultures existantes afin de déterminer les points de divergence et les points communs entre les peuples pour valider l’universalité du psychisme.

 

  • La Psychologie Indigène est la plus récente des approches, et elle concentre ses études sur les phénomènes psychiques propres à une culture d’un point de vue interne à cette culture. Cette branche s’est développée en réaction au point de vue majoritairement occidental des recherches scientifiques en psychologie.

 

  • La Psychologie des Contacts Culturels traite des problématiques de contacts entre cultures et des effets psychologiques de ces contacts sur les plans inter-groupaux, interpersonnel et intrapsychique.

 

 

Puisque c’est dans ce dernier courant que s’inscrivent la plupart des articles du blog abordant des thématiques culturelles, nous allons succinctement le développer.

 

3043220-poster-p-1-why-people-with-multi

Psychologie des contacts culturels : mode d’appréhension de la différence

En psychologie des contacts culturels, la culture est perçue comme constitutive du psychisme, c’est pourquoi elle étudie la manière dont les personnes confrontées à la pluralité culturelle vont traiter les écarts culturels et comment cela les affectera psychiquement.

file.jpg

La psychologie des contacts culturels considère que les écarts sont source de créativité. Elle défend donc l'idée que les contacts prolongés entre individus ou groupes de cultures différentes entraînent obligatoirement l'émergence d'une culture tierce.

Cette culture hybride est faite d'éléments empruntés ou inspirés des cultures préexistantes mais également d'éléments nouveaux construits en réponse aux besoins et désirs des individus ou des groupes.

Ce processus de création issue de l'altérité culturelle porte le nom d'interculturation.

Ce qu'il faut savoir 

 

 

La psychologie interculturelle est parfois réduite à l’étude des phénomènes psychiques liés à la migration alors que son champ est bien plus vaste puisqu’elle s’intéresse à des thématiques transversales telles que l’interculturation, l’identité, le développement, les représentations, le langage, l’éducation et bien d’autres encore.

bottom of page