top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCollectif Influscience

Les points sur les i

En tant que féministes assumées, le choix de l'écriture inclusive s'est posé à nous.


L'écriture inclusive qu'est ce que c'est ?

Elle désigne d’après le Manuel d’écriture inclusive (2017) « l’ensemble des attentions graphiques et syntaxiques qui permettent d’assurer une égalité de représentation des deux sexes ». Cela passe par la féminisation des noms des métiers et fonctions, les règles de grammaires, d'accords ainsi que le rééquilibrage de la notion du neutre qui est pour le moment masculin. Cette écriture égalitaire permet plus largement de changer, dans la langue Française et dans les représentations qui y sont associées (identitaires et culturelles), le paradigme bien souvent entendu à l'école : le masculin l'emporte sur le féminin. Cela peut être une première étape pour dire le monde autrement que sous l'angle exclusif du masculin.

Pour en savoir plus : www.ecriture-inclusive.fr.

Et bien que nous soyons majoritairement pour son utilisation dans notre vie quotidienne, nous avons fait le choix de ne pas utiliser le point médian sur ce blog.



Pourquoi ?


Parce que ce blog essaie d'être le plus accessible possible, il nous a fallut choisir l'inclusivité autrement. Ainsi nous avons privilégié l'inclusion des personnes dyslexiques ou malvoyantes qui souhaiteraient utiliser des logiciels de lecture qui ne sont pas forcément adaptés à l'écriture inclusive à l'heure actuelle.

Cela rejoint notre volonté aussi de rentrer dans une considération non validiste. Le Validisme c'est le fait de générer des discriminations ou des préjugés qui vont induire un traitement défavorables aux personnes en situation de handicap. C'est en fait considérer que le prisme de vision des personnes valides est supérieur aux autres. Dans le cas de la langue, les personnes concernées par des difficulté à la lecture, pourraient donc être frustrées par un écrit trop lourd et fastidieux. Ce n'est pas un choix qui nous semble simple ou juste, il est tout à fait discutable et même entre nous, nous nous posons parfois la question du bienfondé de notre position.

En souhaitant nous inscrire dans une démarche intersectionnelle ; c'est à dire de lutte contre les discriminations convergentes (ici sexiste et validiste) ; nous tenterons donc de trouver un équilibre entre ces deux volontés. C'est pourquoi nous estimons que des aménagements sont nécessaire pour allez vers une écriture à la fois inclusive et appropriée au plus grand nombre. En ce sens, il est possible qu'on utilise l'écriture inclusive par petites touches, lorsque cela ne rend pas la lecture trop lourde pour des articles qui peuvent déjà être un peu compliqués à appréhender dans le cas de certaines notions. C'est pour cela également, qu'il nous arrivera d'alterner entre un individu et une personne. Entre des exemples à grammaire féminine ou masculine.


Et puis rien ne nous empêche de changer d'avis et de l'utiliser si on fini par penser que c'est préférable... Ce qui compte, c'est de ne pas rester campées sur nos positions si elles ne sont pas optimales.




Nous souhaitions faire ce petit mot de clarification pour éviter que les remarques et discussions sur d'autres articles n'aient à tourner autour de cette question.



Merci d'avance pour votre bienveillance à notre égard.



Bonne lecture à toutes et à tous




 



PS : On est inclusives au maximum, mais si vous vous sentez dépassés par les gifs et les memes en anglais on est désolées pour vous parce que ça a peu de chances de changer.




50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


Ancre art. Stéréotype
Ancre art Culture 1
bottom of page